Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Raphaëlle est presque affolée, car elle se marie dans quatre mois et ne sait plus où elle en est ! En effet, depuis que Charles l’a demandée en mariage, elle ne voit plus que ses défauts.

Ils se sont connus à l’autre bout du monde et ce jeune homme lui est alors apparu sous un jour très favorable : belle prestance, prévenant, situation professionnelle confortable, venant du même milieu familial. Un charme fou. Une idylle se noue et Raphaëlle vogue sur son petit nuage…

Puis, c’est le retour en France. Charles, sentant leur relation s’installer (et le temps passer : il a presque trente ans), la demande en mariage. Raphaëlle confie alors qu’elle n’a pas sauté de joie mais qu’elle a accepté tout de même. Une date de mariage est fixée, puis repoussée. Voyant la date se rapprocher inexorablement, Raphaëlle a donc décidé de venir en parler.

« Il m’énerve, dit-elle, je ne supporte plus qu’en société il prenne des positions qu’il a du mal à défendre. Et puis, au début, je le trouvais drôle. Aujourd’hui, il ne m’amuse plus, je trouve que sa façon d’être avec les autres est très superficielle. En fait, je m’ennuie avec lui et je crains de m’ennuyer ainsi le reste de ma vie. »

En regardant ce qui, aujourd’hui, la fait vibrer, nous constatons qu’elle aime la nouveauté, la vie qui bouge, et ces débuts de relations amoureuses qui font battre le cœur et flageoler les jambes. Et que dès que la relation devient plus « ordinaire », elle décroche et cherche à nouveau, en changeant de partenaire, à vivre ces relations débutantes si palpitantes.

Cet état est effectivement agréable, enthousiasmant, mais tout à fait éphémère ! Etre amoureux n’est pas aimer ! Trois ans maximum, nous disent les chercheurs, après quoi il va falloir redescendre sur terre et envisager l’avenir de façon réaliste, passer cette relation au crible des valeurs personnelles et communes, d’une analyse fine de son état de maturité et du mariage possible des caractères.

 

Un couple à inventer

Alors, suis-je prêt(e) à m’engager pour toute la vie avec cette personne ? A accueillir ses défauts, avec une certaine sérénité (voire avec humour) ? Puis-je accepter que le sentiment amoureux ne préside plus à notre relation ? Suis-je conscient(e) que nous allons devoir construire notre vie de couple c'est-à-dire à inventer la vie originale et unique qui va être la notre à partir de ce que nous sommes, chacun ?

La vie conjugale est exigeante. Elle nous confronte sans cesse à notre conjoint, ce qui n’est pas toujours facile. Mais elle nous confronte d’abord à nous-mêmes. A nos limites. A nos petitesses et autres étroitesses.

Ah, Seigneur, prends pitié !

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !