Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

En couple avec un garçon depuis 3 ans, je m'interroge sur la suite de notre relation : nous avons des valeurs et des passions communes, envie de nous marier, mais j'ai l'impression que les sentiments font défaut depuis quelques mois. Dois-je faire confiance à ma raison ou à mon coeur ? Les sentiments vont-ils revenir ? Ne dois-je pas rester avec lui par fidélité à ce que nous avons vécu jusqu'ici ? Peut-on arriver à transformer ou faire naître l'amour par la seule force de la volonté (le "vouloir aimer") ? Peut-être peut-on commencer par la question la plus simple: “ Est-ce "mal" de rompre ? Ne dois-je pas rester par "devoir", maintenant que je  me suis engagée vis à vis de ce garçon, sachant que, connaissant sa valeur, les sentiments pourraient peut-être revenir “

Il est parfaitement légitime avant le mariage, avant de s'engager, de réfléchir. Impossible de se marier par devoir ! Comment imaginer passer tant d'années ensemble sans amour ? L'engagement est celui du mariage. Il est certain que, bien souvent, la rupture de fiançailles ou “assimilé“ peut faire cruellement souffrir, et on ne rompt pas pour jouer ou se jouer en quelque sorte… En cas de doute, il est légitime de prendre le temps d'y voir clair pour pouvoir réellement s'engager dans la joie en vérité, en toute liberté.

Il faut bien se rappeler que la relation amoureuse, à ses débuts, fait battre le coeur, flageoler les jambes, fait vibrer. Lorsqu'elle s'installe, elle devient plus “ordinaire", moins palpitante, moins enthousiasmante. L'état amoureux n'est pas aimer ! Il est courant de dire que cette période “rose“ dure souvent trois ans, et que par la suite, il faut redescendre sur terre et envisager l'avenir de façon plus réaliste. On vit alors une sorte de « désidéalisation » de l’autre, on le voit davantage tel qu’il est et non tout beau tout parfait comme on avait tendance à le voir au début. Et cette prise de conscience, plus ou moins violente, est une claque désagréable. Je crois bien que vous êtes dans ces temps de remise en question.

Alors, que se passe-t-il ?
Pouvez-vous accepter que le sentiment amoureux ne préside plus à vos relations ? Cet amour vous apparait-il ennuyeux, monotone ? Avez-vous perdu de vue cette “cathédrale“ que vous aviez projeté de construire ensemble, jour après jour ? Dans quelle dynamique êtes-vous ?  Avez-vous tout simplement dépassé la phase d'idéalisation ou de projection de vous-même sur l'autre ?

Est-ce que ce que vous pensez être la fin d'un amour n'est pas très simplement l'expression de la variation de vos sentiments, d'une sorte d'évolution ? Des couples mariés depuis plusieurs années pourraient vous affirmer que l’ « amour passion » n’a pas été toujours aussi fort et qu’il leur a fallu parfois développer un « amour fidélité » sur lequel s’appuyer dans les moments de creux, avant d’avoir à nouveau l’énergie pour faire redémarrer la flamme de l’ « amour passion ». L’amour évolue et les sentiments prennent des formes fluctuantes. Votre cœur peut vous envoyer des signaux mais il vous faut savoir les interpréter et ne pas vous fier qu’à vos sentiments et vos impressions, changeants.

Le “vouloir aimer“ comme vous le dites est important pour durer dans l'amour toute la vie au travers des joies et difficultés mais il est essentiel qu'il y ait un véritable élan amoureux, qu'il y ait l'amour. On n'aime pas “par force“.

Pour vous-même, cet engagement envisagé est-il trop précoce ? Quelles limites en vous-même ? Craignez-vous de vous engager pour la vie, pour toute la vie ? Pensez-vous qu'une rupture va mieux vous permettre d'exister de façon personnelle ?

Peut-être est-ce la perspective de vous installer ensemble, et qui constitue un choix très important, qui vous a conduit à vous poser davantage de questions ? Peut-être avez-vous besoin de prendre encore un peu de temps dans cette relation avant de poser des choix aussi décisifs : peut-être vaudrait-il mieux continuer à passer du temps ensemble tout en vous conservant un espace personnel et continuer à avancer paisiblement dans votre cheminement, personnel et de couple ?

Sans doute devez-vous prendre un temps de réflexion personnelle. Même si votre amoureux ne le comprend pas ou si c'est très douloureux pour lui, il peut accepter vos raisons. C'est une question de prudence.

Lisez aussi sur ce thème : Peut-on s'engager juste parce que l'on est bien avec l'autre et qu'il "répond aux critères" ?

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !

PlayPause
La Boîte de Comm’ des Futurs et des Jeunes Mariés Excuse idéale pour couper du quotidien...
Des amis sont ensemble depuis quelques temps, mais lorsqu'ils ont annoncé leurs fiançailles, les parents...
Bon plan ! Parcours Alpha Duo : une vie à deux, ça se prépare ! Des soirées en tête à tête pour réfléchir...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
J'ai fait la connaissance de deux filles il y a un certain temps. Elles sont toutes les deux amoureuses...
AUTOCONSERVATION PAR CONGÉLATION DES OVOCYTES, « LA DÉSILLUSION SERA SOUVENT AU RENDEZ-VOUS »    Interview 29...
Question : Bonjour, je m’appelle Jean ; ma sexualité me laisse insatisfait !   La sexualité est un...
La masturbation en couple est-elle un péché ? Mon copain et moi ne sommes pas mariés et souhaiter...
Contrairement à une idée répandue, l’Église n’hésite pas à aborder la sexualité, dont elle défend une...
Pour beaucoup de non-croyants et même de croyants, il est incompréhensible que l’Église se prononce...
Mgr Michel Aupetit, ancien médecin, actuel vicaire général à Paris, est l'auteur de Contraception : la...
Mon ami et moi sommes étudiants, et lorsqu'il vient me retrouver dans ma chambre pour discuter, nos gestes...
Mon fiancé m'a demandé de lui donner un peu de temps pour réfléchir car il se demande s'il ne veut...
Une prière pour célébrer un anniversaire de mariage   (Vers le site Aleteia.org)  | 12 juillet 2019...
La Boîte de Comm’ des Futurs et des Jeunes Mariés Excuse idéale pour couper du quotidien...
Un catholique peut-il épouser un non-baptisé ? Un non-chrétien ? Quelqu’un appartenant à une autre...
La grâce du sacrement de mariage ne se limite pas au jour de la cérémonie. Elle se déploie tout au...
Deuxième partie. Sauvés par le Christ, les époux sont appelés à grandir dans l’amour, malgré leurs...
Message de Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, au groupe Célibataires en Église, à l’occasion...
// // Au top ??? // 0&&(p-=1)}),s.on("internal-error",function(t){i("ierr",[t,c.now(),!0])})},{}],3:[function(t,n,e){t("loader").features.ins=!0},{}],4:[function(t,n,e){function...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
Les personnes divorcées remariées se sentent souvent rejetées par l’Eglise. Comment leur manifester...
previous arrow
next arrow
Slider