Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

  La période des fiançailles est une période heureuse pleine de promesse et de joie. Un homme et une femme se sont dévoilé leurs sentiments amoureux et annoncés mutuellement leur désir de fonder un foyer.

 

D’un commun accord, ils acceptent d’entrer dans une période « probatoire » au cours de laquelle ils éprouveront leurs sentiments mutuels. Ils confrontent leur conception de la vie, de leur travail professionnel, de l’éducation des enfants etc. Cette période est annoncée à leur famille. Elle est souvent l’occasion d’officialiser leur mutuelle demande en mariage aux yeux de leurs proches (familles et amis).

Le temps des fiançailles n’est pas un engagement irréversible. Il inclut dès le départ la possibilité de se séparer si l’on découvre qu’en définitive on n’est pas fait l’un pour l’autre. Il ne faut donc pas donner à cette période un caractère définitif qui ferait un drame de son éventuelle interruption; même s’il est vrai qu’un dénouement malheureux laisse toujours des traces et une certaine blessure.

Les fiançailles sont un événement marquant pour des familles chrétiennes. L’Eglise catholique leur accorde une attention particulière et propose de les célébrer par un rite et une prière commune. D’abord pour remercier Dieu et reconnaître que c’est un bonheur et une bénédiction que cet homme et cette femme se soient rencontrés et s’aiment. Ce temps de prière est aussi une demande pour qu’avec la bénédiction de Dieu ce qui a commencé heureusement s’achève heureusement le temps venu par la célébration du mariage.

Les fiançailles sont l’occasion d’une fête entre les deux familles. Leur célébration ne nécessite pas la présence d’un prêtre. Elle peut se faire dans l’intimité des deux familles et le rite officiel proposé par l’Eglise peut être utilisé par les parents qui l’adapteront en conséquence. Cette fête, comme la célébration, doivent rester modestes pour qu’il n’y ait pas de confusion avec la célébration du mariage et ne doit pas être un mariage avant l’heure.

Les fiancés peuvent se donner un signe de leur promesse de mariage ; selon la coutume locale, cela pourra être la signature d’un document, la remise d’une bague ou un autre signe qui rappelle la promesse que ce don manifeste.

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !