Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Voilà plutôt une parole d’homme… encore que beaucoup de maris se plaignent du manque de profondeur des échanges avec leur femme. La communication est à la mode depuis quelques décennies, et la tendance actuelle serait de dire « hors d’elle, point de salut pour le couple ».

Or Dieu ne nous dit pas « Parle », mais plutôt « Tais-toi, écoute… ». C’est même le premier commandement : « Shma’h Israël » avant le plus grand (car il en prépare le terrain) : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces… et ton prochain comme toi-même ». La condition de l’amour-agapé, c’est l’écoute, pas la communication, surtout si celle-ci est bavardage, flot ininterrompu de paroles, ou paroles creuses et insipides, style « conversations météo » qui permettent d’éviter les sujets de fond, ceux qui fâchent, ou ceux où on serait obligés de se dévoiler.

Pourtant la Parole est l’outil donné à l’homme pour humaniser la relation, pour entrer dans ce don de soi, qui va jusqu’à « se livrer à l’autre » dans ce qu’on a de plus intime, ce qui nous est propre, ce qui constitue le secret de notre être profond. Mais la communication dans le couple n’est pas toute-puissante : elle peut être clé de l’amour si elle est écoute active, accueil inconditionnel de l’autre, et partage en profondeur et équilibré des sentiments de chacun. Mais elle peut devenir source de mésentente, d’agacement, voire de violence, si elle se fait pression, manipulation, chantage affectif… Face à un problème, une situation stressante, la femme a besoin de parler, l’homme de se retirer, d’être au calme…

Chacun est responsable de la communication de son couple : je suis responsable de ma façon de dire les choses, du moment que je choisis pour parler, et je suis responsable de la façon dont j’interprète les messages de l’autre. Si la femme veut que son mari parle, qu’elle se taise !!! et qu’elle lui laisse un peu de place pour être époux et père comme il le souhaite. Si le mari souhaite une communication plus riche et plus féconde, qu’il en prenne l’initiative, en acceptant d’être moins prude sur ses sentiments. Mais oui, Messieurs, vos émotions sont des richesses que vos femmes apprécient !! Donc, cessez de les camoufler, de mettre un masque, et de paraître dur et blindé, ce que vous n’êtes pas au fond. Toute femme aimante sait que se cache un cœur tendre derrière des apparences bourrues !!

Par contre, tout n’est pas bon à être dit en couple. Parfois, un bon moment à deux en silence vaut de l’or !! Le mythe de la transparence absolue fait des ravages ! En chacun existe le désir illusoire d’ « être réparé(e) » par son conjoint… Chacun a sa part d’ombre, de souffrance personnelle dont il est responsable : ce n’est pas l’autre qui va me guérir.

De plus, je ne peux pas « exiger » de l’autre d’entendre toute ma souffrance: c’est à moi de porter ma Croix, et de me mettre à la suite du Christ, qui seul, me guérira, me libèrera. « Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le poids du fardeau, et Je vous soulagerai ». Pour notre plus grand bonheur, et donc, celui de notre couple !!! Article écrit par Bénédicte Lucereau, Cabinet Mots-Croises, 06 11 61 51 14

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !