Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

On peut se demander pourquoi au sein d’un mariage, un conjoint se sent parfois terriblement seul. En effet, s’il y a des aspirations très fortes dans un couple qui se fonde, ce n’est pas seulement celle de la satisfaction de besoins affectifs et physiques ; c’est aussi le désir d’échapper à la solitude du célibataire pour partager, échanger avec un être aimé, vivre avec une présence pleine d’attentions.

« Mon mari ? Un célibataire marié ! »

Or, surprise ! On croyait ne plus jamais être seul, et voilà que certains conjoints découvrent que le dialogue est inexistant. L’autre s’enferme dans son mutisme, même et surtout en face des questions les plus existentielles, il devient un mur, d’autant plus bétonné qu’il se considère comme harcelé par celui qui vit le manque. « Mon mari est un célibataire marié ! » disait une femme. « Ma femme ? Une énigme indéchiffrable », confiait un mari.

Ce mutisme est perçu comme de l’indifférence… et l’indifférence fait terriblement mal ! Voilà pourquoi la solitude d’un conjoint en manque de dialogue est plus forte que la solitude du célibataire. Ce dernier peut toujours, s’il le désire, téléphoner à un ami, envisager une sortie. Ce que ne peut faire l’un des membres du couple sans être soupçonné d’indifférence… voire l’infidélité !

Souvent les deux membres du couple désirent vraiment un partage dans une authentique communion, mais en raison de leur éducation et de cette absence de formation à la communication dans le parcours scolaire, ils ne parviennent pas à mettre des mots sur des ressentis pourtant très riches. Il en est de même qui s’en accommodent, finissant par penser que l’autre est malgré tout une présence.

 

Apprendre à se décentrer

Mais il reste que la solution à cette difficulté n’est possible que par la prise de conscience de l’immense souffrance ressentie par le conjoint, qui se sent littéralement détruit par la solitude. A la limite, il faudrait un véritable électrochoc pour amener à cette prise de conscience. Au sein d’un groupe de foyers, dans des formations spécifiques, il est possible d’acquérir cette forme si belle d’amour qu’on appelle l’empathie, qui permet de se décentrer de son ego pour entrer dans l’univers des sentiments d’autrui.

Cela dit, il est bon de savoir qu’aucun être humain ne peut échapper totalement à la solitude : il restera toujours cette solitude existentielle qui fait qu’on souffre seul, qu’on meurt seul. Cette solitude surtout qui est le manque de l’Infini, le manque de ce Dieu qui seul pourra nous combler au soir de notre vie, dans les merveilleuses rencontres de l’Eternité.

 

 

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !