Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu'on annonce ses fiançailles à ses amis ou à ses parents, la réaction n'est pas toujours aussi enthousiaste qu'on le souhaiterait. Comment réagir ?

Les parents savent bien que leur enfant est un don, une petite puis une grande personne unique, singulière et riche de plein de talents et de projets, riche d’un avenir qu’ils ne "maitrisent" pas et que leur rôle de parents et d’éducateurs tend à le rendre autonome et libre de construire sa vie et son bonheur. Mais, comme il est parfois difficile de voir grandir son enfant, d’accepter qu’il puisse prendre des décisions et aimer une jeune fille, plus fort encore que ses parents ! Il faut souvent un peu de temps pour l’accepter, la connaître, l’apprécier.

Vos parents rencontrent-ils ton ou ta future fiancée ? Avez-vous pris la peine de leur en montrer les qualités et combien vous êtes heureux auprès de lui ou d'elle ? (C’est important : tous les parents souhaitent profondément le bonheur de leur enfant !) Avez-vous pratiqué quelques activités ensemble, marche, sport, visites, voyages… ?

Et puis on dit, bien sur en plaisantant, mais tout de même… que les enfants restent de grands "ados" très longtemps… peut-être même jusqu’à 25 ans ou au-delà !!! Normal donc, que les parents s’inquiètent. Se marier pour toute une vie, c’est super, mais il vaut mieux bien réfléchir ; On part pour 50 ans ou plus…

Peut-être qu’une bonne discussion avec vos parents, à un moment paisible, bien assis, du genre : « Papa, maman, je voudrais vous parler » peut vous aider. Ils pourront exprimer leurs raisons (bonnes ou mauvaises) de réagir comme cela :

- impression (fondée ou non) que cette personne ne convient pas, mais ils n’osent pas le dire ouvertement

- manque de confiance en vous (ils ne se sont peut-être pas rendu compte à quel point vous aviez grandi !)

- peur de lâcher prise ou de vous perdre (ils ont peut-être encore besoin de vous sentir près d’eux)

- peur du mariage et du divorce à cause de l’évolution de la société ou de leur propre histoire s’ils ont mal vécu leur mariage : ils préfèreraient vous savoir encore « libre » de changer d’avis

 

Du côté du fiancé ou de la fiancée, ce n’est pas bien difficile de saisir que sa position est plus que délicate. Pourrait-il faire quelques petites gestes, ou avoir quelques attentions qui montreraient sa bonne volonté, son amour vrai pour toi et, en même temps, son respect du souci de tes parents ? Écoutez-les, rassurez-les !

Et vous, vous sentez-vous surs de vous, l'un et l'autre ? Avez-vous pu écouter ce que souhaitaient vous dire vos parents ? Y avez-vous réfléchi personnellement ? Avez-vous pris conseil auprès d’une personne qui aurait toute votre confiance ? Si vous cheminez ensemble depuis plusieurs années, on ne peut pas dire que vous soyez encore sous le coup de la passion aveugle qui dure normalement 2 ou 3 ans maximum. En revanche, peut-être êtes-vous toujours avec elle pour de mauvaises raisons ? Peur de se retrouver seul, peur de faire de nouvelles connaissances ? Une personne de confiance pourra vous aider à faire ce discernement. Et si ce discernement montre que vous pouvez vous marier alors, allez de l’avant.

Si ton fiancé ou ta fiancée est vraiment très peiné(e) par la réticence de tes parents au point de renoncer à des fiançailles, et que vous êtes surs, tous deux, de votre amour, il me semble que vous allez devoir avec douceur et fermeté affirmer votre désir à vos parents. C’est à toi de le faire et non à ton fiancé / ta fiancée ! C’est à toi de lui donner une place, celle de ta future épouse / de ton futur époux, à côté de tes parents.

 

Bonne réflexion, et bonne décision !

 

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !