Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

« Mon mari a décidé de me quitter. Il dit que je l’ai déçu et il me fait mille reproches. Je conviens que j’ai fait des erreurs à son égard. Mais quand je lui dis que j’ai changé, que je suis prête à tout faire pour le combler, il me répond, et c’est terrible : ‘’Maintenant, c’est trop tard !’’ »

La nécessité d’un changement

Comment ne pas comprendre que ce « trop tard » est un véritable coup de poignard dans votre bonne volonté ! Vous pensez alors qu’il n’y a plus d’espérance, que le problème, dans sa tête, est tranché : votre mari est décidé à partir quoi que vous disiez. Surtout qu’il ajoutera peut-être « De toute façon, tu n’as changé que pour me récupérer. Si je reste, tu retomberas bien vite dans tes habitudes d’autrefois. Chassons le naturel, il revient au galop. »

Faut-il pour autant désespérer et se résigner ? Dans bien des cas, il ne faut pas se faire d’illusion : s’il y a adultère, il est fort possible que ce « trop tard » laisse entendre que le projet d’une autre vie est déjà envisagé. Le « trop tard » devient un prétexte du mari pour expliquer son départ, tout en niant sa propre culpabilité. C’est une façon de dire implicitement : « Si je pars, c’est de ta faute ».

Dans ce cas, inutile de dire qu’on n’est plus celle qu’on était, qu’on est capable d’être l’épouse rêvée. C’est le comportement nouveau que l’épouse adoptera qui peut amener le mari à réfléchir.

En évitant toute discussion inutile, toute agressivité, mais aussi tout élan intempestif et a fortiori tout chantage, en n’étalant pas sa souffrance (il ne s’agit pas de la cacher, mais de la vivre discrètement), en vivant aussi pour soi, en croyant à son pouvoir de séduction, en faisant son travail avec une gentillesse naturelle et sans excès, il est possible alors que le mari se rendre compte de ce qu’il perd s’il quitte le domicile conjugal. On n’aime souvent que ce qu’on perd ou ce qu’on craint de perdre.

 

Etre à l’écoute des désirs de l’autre

Mais dans d’autres situations, ce « trop tard » n’a pas cette gravité : il est simplement une mise en garde, une menace pour l’avenir. Le mari souhaite dire : « Tu sens bien que je suis à bout. Je ne supporte plus ta façon d’agir ». Il s’agit alors de prendre du recul et d’accepter de changer sa manière d’être.

Souhaitons au x jeunes que chacun soit à l’écoute des désirs et des souffrances de l’autre, afin de ne pas devoir entendre un jour ce terrible « trop tard ». il n’est jamais trop tôt pour réagir : dès que les plus petites difficultés pointent à l’horizon, il faut le faire !

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !