Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Mon fiancé et moi habitons très loin l'un de l'autre et nous savons que nous ne pourrons pas habiter ensemble pendant les premières années de notre mariage. Qu'en pensez-vous ?

Les couples à distance sont possibles, on en voit... Mais c’est souvent très difficile : il y a un certains nombre d’écueils à prévoir et à éviter, et si on les rencontre malgré tout, à traiter avec vigilance.

  • chacun “vit sa vie” de son côté, et c’est parfois difficile de faire une place à celui qui rentre dans la maison commune : celui qui y a habité seul(e) y a pris ses habitudes, ses marques, il finit par considérer la maison comme son espace à lui (elle) et l’autre peut-être ressenti comme un invité ou un intrus, pas comme un habitant à part entière ;
  • En cas de conflit, comment le traiter ? Ce n’est pas rare qu’une difficulté s’étende dans le temps, et le couple se retrouve et se réconcilie au travers des milles petites attentions du quotidien, en travaillant progressivement la difficulté. En cas de séparation longue, le problème non résolu peut “mijoter” dans le coeur de chacun, et prendre une dimension différente chez l’un et chez l’autre (les femmes sont souvent très douées pour ruminer et amplifier les problèmes).
  • Que faire du projet d’enfants ? Soit on attend pour fonder une famille, mais ça peut être difficile à vivre, soit on démarre son projet familial, mais comment donner une place réelle à “l’absent” ?

L'idéal pour vous serait de rencontrer des couples qui vivent la même situation : une chose est de savoir, intellectuellement, qu’on va vivre à distance, une autre est de vivre cette séparation “effectivement”... Cela demande un bon discernement.

Cependant l’exemple d’autres futurs couples ne vous dira pas tout. La gestion de cet éloignement, surtout lorsqu’il est irrégulier, (missions plus ou moins longues à l’étranger et/ou célibat géographique dû aux postes de chacun) est surement personnelle et propre à chaque couple en fonction de ses besoins et des manques que vous arrivez peu à peu à gérer.

La première question qui me vient à l’esprit est celle-ci : n’y-a-t-il pas moyen de faire autrement ? Si l’un est militaire, est-ce que l’autre ne peut absolument se rapprocher de son futur époux ? Qu’en sera-t-il plus tard ?

Effectivement, la séparation après le mariage est un problème différent. Mais pour se préparer, il faut tout de même se connaître, discuter, passer du temps ensemble, s’aimer et comprendre tout doucement si on est fait pour vivre ensemble, tous les jours, tout le temps, toute la vie ! C’est une belle aventure qui se prépare !

Il y a peut-être un risque d’idéaliser l’autre, de n’en voir que le “meilleur côté“ quand on ne se voit pas dans la durée … Pour vraiment se préparer et préparer au mariage, les mails et les appels téléphoniques sont très frustrants !

Lorsqu’on sait qu’on sera séparés pour les premières années de vie conjugale, y-a-t-il vraiment vie conjugale dans ce cas-là ? Quand vous vous mariez, vous promettez de vivre ensemble. Bien sur, certains métiers imposent une distance, nous le savons bien ! Mais, dès le début, c’est différent.

Une proposition qui ne vaut que pour ce qu’elle est : si la vie commune n’est pas possible, n’est-il pas prudent de différer un peu le mariage ? Quel est l’enjeu ? Pourquoi se marier si c’est pour continuer à vivre séparément ?

Ces quelques mots vous paraissent peut-être un peu durs à lire, mais j’ai vraiment envie de vous demander : si votre mariage est la chose la plus importante de votre vie, à quoi êtes-vous prêts à renoncer pour le préparer et le vivre du mieux possible ?

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !