Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Le garçon avec qui je chemine ne veut pas que notre relation soit connue. Je souffre de cette situation. Qu'en pensez-vous ?

Il est vrai que les débuts d'un amour doivent être discrets : à en parler trop vite, la famille, les amis ou autres personnes risquent de mettre une certaine pression dans un sens ou dans un autre et d'intervenir d'une façon qui peut nuire à votre réflexion personnelle.

Je crains, qu'étant tous les deux à Paris, la discrétion demandée soit difficile, qu'elle vous mette dans l'embarras ou vous conduise à une attitude qui ne sera pas vraie et risque de créer des conflits entre vous deux. Comment est-ce possible de cheminer pour mieux se connaître en se cachant ? De plus le fait de vous rencontrer uniquement en tête à tête peut créer des situations d’intimité difficiles à vivre quand le désir de connaitre l’autre plus intimement grandit.

Les rencontres avec vos amis respectifs peuvent aussi vous aider dans ce cheminement. Bien sur, la discrétion dans les gestes et le langage entre vous deux, en public, garantit votre liberté individuelle ; elle est importante et vous permettra de grandir dans le respect l'un de l'autre.

Il me semble que le vrai enjeu n’est pas tellement le fait que ce soit su ou pas, mais votre âge : vous êtes jeunes encore, et si vous sortez ensemble, ça va effectivement créer des liens qui seront de plus en plus difficiles à défaire si vous évoluiez différemment.

Peut-être pourriez-vous commencer dans un premier temps par apprendre à vous connaitre davantage au sein d’un groupe d’amis ou en pratiquant des activités communes, mais sans manifester votre attachement particulier, sans vous « mettre en couple » en un mot. Quoi de plus normal et légitime ? Cela peut se faire au vu de tous ! Et quand vous serez bien certains de la force de vos sentiments, vous pourrez vous les manifester à vous-mêmes, et aux autres. Ne vous isolez pas : un discernement se fait aussi par l’apport de notre entourage bienveillant !

De plus peut-être pourriez-vous, l'été prochain, soit faire votre camp d'été ensemble, soit faire la Route St Martin ensemble aussi. Pour cette dernière, je sais que souvent les jeunes couples marchent au sein de cette Route et avancent dans le discernement respectif en étant accompagnés par l'un des prêtres qui encadrent.

Enfin sachez que les fiançailles ne sont pas un engagement définitif et que, même si vous décidez dans quelques temps d’officialiser votre relation, vous ne serez pas tenu d’aller jusqu’au mariage si vous vous découvrez des incompatibilités. Il vous faudra simplement avoir la force de prendre vos décisions en fonctions de vous et non pas en fonction des regards ou des attentes de vos amis, familles et proches, même s’ils sont persuadés que vous formez un « très beau couple » : vous seuls êtes juges !

 

Bonne réflexion et bon cheminement !

 

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !