Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Facile à lire, cet opus sur la famille de Mgr Jean Laffitte répond à toutes les questions et situations familiales que la modernité multiplie.

Entre les familles décomposées et les familles recomposées, il est bon de marquer une pause au sein d’une famille bien composée. Ainsi s’ouvre ce livre d’entretiens qui aborde des sujets délicats avec tact et doigté : Mgr Jean Laffitte, le dernier d’une fratrie de douze, aujourd’hui secrétaire du Conseil pontifical pour la famille, y raconte son enfance, au coeur d’une famille unie et chrétienne. Et même si, pendant un temps, il a pris des distances avec la foi de sa jeunesse, les racines étaient trop profondes pour ne pas porter leurs fruits. Ordonné prêtre en 1989, un doctorat de théologie en poche, fort des multiples contacts qui accompagnent sa charge épiscopale, il ouvre ici un chemin de réflexion méthodique sur les trésors et les embûches de l’amour conjugal. En cinq chapitres bien ciblés, depuis la période des fiançailles jusqu’au pari qu’il engage sur l’avenir : « La famille qui grandit et se fortifie fait le pari que la société où elle est insérée est digne d’être servie et que par conséquent il vaut la peine de s’y mouvoir, de s’y investir ». Mais cette belle méditation manquerait à la charité si elle esquivait les problèmes propres de la modernité et les souffrances qui lui sont inhérentes : amour libre, concubinage, mariages mixtes, homosexualité, fécondation artificielle, divorcés remariés : « Un divorcé remarié qui souffre profondément de ne pas accéder à la communion manifeste bien plus d’amour envers le corps du Christ que les habitués de la communion désinvolte », souligne le théologien moraliste, qui articule la doctrine de l’Église et sa sollicitude toute spirituelle, sans prendre au rabais le chemin de sainteté de ceux qui n’accèdent pas aux sacrements. Un équilibre relationnel subtil et fragile, un jeu de libertés jamais acquis, qui s’engouffre par la porte étroite de l’Évangile. Quel chemin ? Toujours le même : l’obéissance à la parole de Dieu et à l’enseignement de l’Église, dépositaire des clés de ce bonheur, avec sa sagesse multiséculaire, son code de la route bien précis, et ses exemples rayonnants chez les saints. Il serait dommage de s’en priver…

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !