Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 


Ecrit par monseigneur Bernard Mollat du Jourdin

J’ai eu l’occasion de prêcher devant des assemblées où le sens du mariage était complètement ignoré : les chapeaux, les toilettes semblaient être le principal centre d’intérêt ; la réception qui suivant était souvent l’occasion d’entendre des personnes vous dire qu’elles n’avaient jamais entrevu le mariage de la sorte : c’était une découverte.

Je voudrais réfléchir sur la beauté et les implications du sacrement.

  1. se marier à l’Eglise, c’est célébrer une alliance qui engage le Seigneur, les conjoints et la communauté. Le mariage est une quadruple alliance.
  2. on vient à l’église reconnaître devant tous le talent qui, par Dieu, est confié et l’en remercier.
  3. on vient à l’église pour s’engager à faire fructifier ce talent. Oui l’amour est un cadeau que Dieu confie à deux êtres et il faut le faire fructifier. On se marie pour s’aimer.
  4. on vient à l’église pour reconnaître sa faiblesse devant la différence et devant la durée, c’est donc, dans l’humilité un appel tant au Seigneur qu’à la communauté chrétienne.
  5. on vient à l’église pour affirmer que l’on s’engage à se faire le prochain de son conjoint, non pas malgré les faiblesses inhérentes à chacun, mais avec ses limites et faiblesses. On se met à la suite du Christ qui s’engage à être présent dans le couple, surtout aux heures difficiles.
  6. on vient à l’église pour dire que le pardon sera toujours privilégié. Puisqu’il vit dans le registre du don, le chrétien est appelé à vivre le pardon, à être signe de la grâce de Dieu.
  7. on vient à l’église pour dire à la communauté que l’on s’engage à signifier par sa vie de tous les jours l’amour même de Dieu. La vie conjugale est un « dire » sur Dieu. Il y a là une dimension prophétique : l’amour est fidèle, l’amour est invitant, il est source de vie (fécondité pas seulement physique) ; il est rayonnant !
  8. se marier à l’Eglise ne désigne pas seulement le lieu de prière, mais signifie bien épouser la pensée et les mœurs du Christ pour devenir une petite Eglise, non pour faire des liturgies domestiques mais pour appeler le monde à se tourner vers Celui qui est la Vie, la Voie, la Vérité.

Beaucoup se marient à l’église mais peu se marient à l’Eglise ! (La nuance est d’importance ; une majuscule change bien des choses !) 

 

Lire aussi la suite de la réflexion de monseigneur Mollat du Jourdin : 

La célébration du mariage chrétien : action de grâces pour les dons reçus !

Le mariage à l’église : une quadruple Alliance


 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !