header

Fiancailles.org

Ce site sur les fiançailles, monté par un prêtre de l'Église catholique, ainsi que par de jeunes célibataires, fiancés ou mariés, a pour but de fournir des réponses à vos questions sur les fiançailles, mais aussi sur le mariage, le célibat, le concubinage, l'amour, la sexualité,... tels qu'ils sont proposés par l'Église catholique "experte en humanité".

Lire la suite...
 

Bon plan ! Parcours Alpha Duo : une vie à deux, ça se prépare ! http://www.parcoursalpha.fr/duo

Des soirées en tête à tête pour réfléchir sur votre couple, l'engagement, la communication... c'est partout en France, de plus en plus. (Paris, Lyon, Grenoble, Toulouse, Limoges, ...)

Ce parcours est surement fait pour vous ! Parlez-en à votre Duo !

Recommandé à 200% par l'équipe de fiancailles.org ! + d'infos.

 

Visible au lien suivant, en page 5 : http://www.calameo.com/read/00016863668cdf83616b9

 

 

Ca y est, les flux RSS marchent enfin sur notre site !!! Merci d'utiliser le flux RSS Ninja de fiancailles.org pour être "UP TO DATE" !

Qu'est ce qu'un flux RSS ?

 

 

 

 

 

 Théotokos organise un séjour d'une semaine au Puy en Velay, du 13 au 20 août prochain, pour célibataires de 28 à 45 ans. 

Vous trouverez toutes les informations dans la plaquette disponible au lien suivant :  http://www.theotokos.mc-design.fr/FTP/calameo/

 

 

Nous recherchons des fiancés/jeunes mariés qui accepteraient de rédiger un témoignage sur leur temps de fiançailles : la façon dont ils l'ont vécu, les difficultés, les doutes, les joies. Nous cherchons particulièrement des couples ayant vécu un long de temps de fiançailles. Vous pouvez nous laisser vos textes grâce à la page "contact" du site ou nous les envoyer sur info(at)fiancailles.org.

Merci d'avance pour votre implication ! 

 

Ce petit article a pour but de vous présenter succinctement les personnes qui participent au fonctionnement du site fiancailles.org.

Lire la suite...
La préparation du jour des fiançailles (témoignage - questions pratiques) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par BMLR   
Lundi, 16 Novembre 2009 15:45
Beaucoup de fiancés se demandent comment préparer le jour des fiançailles, qui inviter, s’il existe une bénédiction pour les fiancés, comment organiser la rencontre des deux familles etc.…

Nous voulons ici vous proposer nos réponses, sans pour autant affirmer qu’il n’existe pas d’autres bonnes manières de faire.

Le livre « les fiançailles » du Père Alain Quilici, donne aussi des idées sur la préparation du jour des fiançailles, à la troisième partie, chapitre 6. J’ai trouvé ce chapitre très intéressant (et tout le livre avec ! !), et je pense que même ceux qui ne cheminent pas encore avec quelqu’un pourraient être intéressé par sa lecture.

Mon fiancé et moi avons officialisé nos fiançailles à la fin de l’année 2005. J’étais à l’étranger et nous habitons de toutes les façons dans des villes très éloignées et avons donc préparé la majorité des choses par téléphone, lettres et mails. C’est tout à fait faisable.

En ce qui concerne les personnes à inviter, je crois que cela dépend essentiellement du choix des fiancés. On peut avoir envie de faire cela dans la stricte intimité de la famille proche : parents et frères et sœurs. Les grands (et arrières-grands!) parents, parrains et marraines peuvent être conviés également. Certains se demandaient s’il fallait inviter les témoins aussi. Nous ne l’avons pas fait. En effet, je crois que les fiançailles sont avant tout un temps de liberté. On affirme sa préférence pour quelqu’un, on se dit l’un à l’autre son désir de s’épouser un jour, mais la route jusqu’au mariage est encore longue et des obstacles, des désaccords peuvent venir mettre un terme aux fiançailles. Et il me semble que choisir des témoins est un peu anticiper sur le mariage et lier trop les fiancés. Cependant, si les fiancés ont commencé une préparation au mariage, ils peuvent demander au couple accompagnateur ou au prêtre qui les encadre(nt) d’être présent(s) à leurs fiançailles. Certains fiancés invitent aussi parfois des amis, et organisent une soirée après leurs fiançailles. Il me semble que, là aussi, ils anticipent sur le mariage. Les deux célébrations ne sont en aucun cas à confondre ! Les fiançailles sont le début d’une réflexion, un engagement qui veut affirmer à l’aimé(e) que l’on remet déjà un peu son cœur entre ses mains, tandis que le mariage  est un don définitif.

 Mon fiancé et moi avons souhaité «  mettre Dieu dans le coup » à l’occasion de nos fiançailles, en demandant à un prêtre de nous bénir. Nous avons donc téléchargé sur le site le rituel romain de bénédiction des fiancés. Il propose une trame claire pour organiser la célébration. Il suffit de choisir les chants et le texte de bénédiction. Personnellement, mon fiancé et moi avons composé une nouvelle bénédiction qui nous est propre à partir des trois textes proposés. Nous avons ensuite écrit les intentions pour la prière universelle : intentions pour les vocations, pour les fiancés qui ont décidé de cheminer sous le regard de Dieu, pour les familles en difficultés, le clergé, et pour les intentions de prière du Pape pour le mois. En effet, tous les mois, le Pape propose des intentions de prière particulières. Le père Quilici propose également d’inclure au cours de la célébration, peut être juste après la bénédiction, un chant ou une prière d’action de grâces, pour remercier le Seigneur de l’Amour qu’il fait grandir entre les fiancés. Parfois cette bénédiction se fait au cours d’une Messe. Comme nous l’envisagions, le père qui nous prépare nous a recommandé de faire attention à ce que le déroulement ne soit pas copié sur celui d’une Messe de mariage. Finalement, nous n’avons pas eu de Messe de fiançailles. Mais mon fiancé et moi sommes allés ensemble à la Messe du jour, pour confier notre projet au Seigneur. Pour la même raison que la Messe des fiançailles ne doit pas ressembler à une Messe de mariage, nous n’avons pas fait bénir notre bague de fiançailles, mais avons reçu la bénédiction ensemble, agenouillés devant le prêtre. En effet, il s’agit d’un signe fort réservé aux alliances.

 La partie de la préparation du jour des fiançailles que nous avons préparé tous les deux s’arrête là. Nos mamans se sont ensuite occupées de la préparation du déjeuner où nos familles se sont rencontrées. Elles avaient, à mon avis, trouvé un système astucieux pour que tout le monde se rencontre, car lorsque l’on est assis à table, on n’a jamais que deux voisins ! ! La bénédiction des fiançailles s’est déroulée un matin, dans la foulée nous nous sommes retrouvés chez la famille de mon fiancé pour prendre un apéritif, puis nous avons pris à table l’entrée et le plat principal (il y avait 4 petites tables ou les familles étaient invitées à se mélanger pour faire connaissance), puis tous le monde a changé de table pour le fromage et le dessert. Ca a été une grande joie pour nous d’être entourés de nos familles en ce beau jour et de les voir se découvrir.

 

Comme ma fiancée l’a dit plus haut, nous n’avons pas souhaité qu’il y ai de bénédiction de la bague.

Ma fiancée était très curieuse de savoir quand je lui remettrai la bague. De mon côté, je ne voulais pas qu’elle soit au courant du moment où je la lui remettrais. Cependant il y avait deux choses importantes pour moi. D’une part je ne voulais pas que tout le monde voit la bague avant la bénédiction, d’autre part, je voulais qu’elle la porte pendant la bénédiction. J’ai donc pris ma fiancée en aparté pour finir de la parer entre l’accueil des familles à l’église et le début de la bénédiction.