header

Fiancailles.org

Ce site sur les fiançailles, monté par un prêtre de l'Église catholique, ainsi que par de jeunes célibataires, fiancés ou mariés, a pour but de fournir des réponses à vos questions sur les fiançailles, mais aussi sur le mariage, le célibat, le concubinage, l'amour, la sexualité,... tels qu'ils sont proposés par l'Église catholique "experte en humanité".

Lire la suite...
 

Bon plan ! Parcours Alpha Duo : une vie à deux, ça se prépare ! http://www.parcoursalpha.fr/duo

Des soirées en tête à tête pour réfléchir sur votre couple, l'engagement, la communication... c'est partout en France, de plus en plus. (Paris, Lyon, Grenoble, Toulouse, Limoges, ...)

Ce parcours est surement fait pour vous ! Parlez-en à votre Duo !

Recommandé à 200% par l'équipe de fiancailles.org ! + d'infos.

 

Visible au lien suivant, en page 5 : http://www.calameo.com/read/00016863668cdf83616b9

 

 

Ca y est, les flux RSS marchent enfin sur notre site !!! Merci d'utiliser le flux RSS Ninja de fiancailles.org pour être "UP TO DATE" !

Qu'est ce qu'un flux RSS ?

 

 

 

 

 

 Théotokos organise un séjour d'une semaine au Puy en Velay, du 13 au 20 août prochain, pour célibataires de 28 à 45 ans. 

Vous trouverez toutes les informations dans la plaquette disponible au lien suivant :  http://www.theotokos.mc-design.fr/FTP/calameo/

 

 

Nous recherchons des fiancés/jeunes mariés qui accepteraient de rédiger un témoignage sur leur temps de fiançailles : la façon dont ils l'ont vécu, les difficultés, les doutes, les joies. Nous cherchons particulièrement des couples ayant vécu un long de temps de fiançailles. Vous pouvez nous laisser vos textes grâce à la page "contact" du site ou nous les envoyer sur info(at)fiancailles.org.

Merci d'avance pour votre implication ! 

 

Ce petit article a pour but de vous présenter succinctement les personnes qui participent au fonctionnement du site fiancailles.org.

Lire la suite...
Demande en fiançailles ou en mariage ? PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 09 Décembre 2011 11:45

Y-a-t-il une différence entre demande en fiançailles et demande en mariage ?

Il est difficile de répondre à cette question car nos esprits sont très imprégnés des images qui nous sont proposées / imposées par les films où le garçon (qui, la plupart du temps, vit déjà avec sa « copine ») s’agenouille aux pieds de sa chère et tendre pour la demander en mariage.

Dans la « vraie vie », je crois qu’il s’agit beaucoup plus d’un processus continu, dont les étapes sont difficiles à identifier clairement dans le temps. A partir de quand est-on « ensemble » ? Est-ce au premier rendez-vous, au premier baiser, à partir du moment où on s’est dit « je t’aime » ?

Avant, même, peut-être, car nous devrions avoir à cœur de ne nous engager dans une relation que si elle peut aboutir : inutile de donner suite à un sentiment amoureux qui vous porterait vers une personne aux valeurs tellement opposées aux vôtres que vous savez qu’un avenir commun n’est pas envisageable et représenterait une suite perpétuelle de disputes et de tensions (vous pouvez lire à ce sujet l’article : Je suis très amoureuse d'un garçon de culture et de religion différente, que dois-je faire ? ). Un couple qui se forme devrait dès le début avoir une vision à long terme, un début de « sens du couple ». Même quand on « sort ensemble », sans fiançailles, il est intéressant que le couple réfléchisse un peu plus loin que son ressenti amoureux. Sinon il s’enlise dans un petit ronron confortable « Je t’aime, tu m’aime, c’est trop bien… » Mais sans savoir où ils vont.

De même pour les fiançailles : quand ont-elles commencées ? Lorsqu’on s’est dit l’un l’autre qu’on souhaitait réfléchir à un éventuel avenir commun, quand on l’a annoncé autour de soi, quand les fiançailles ont été bénies ou célébrées ou qu’on a échangé une bague de fiançailles ou des cadeaux ?

 

La demande en fiançailles

Pour en revenir à ta question, je dirais que la première étape est une demande en fiançailles, après quelques temps passés à se découvrir et à s’apprécier de plus en plus, dans une forme d’amitié plus exclusive. Par là, on se dit l’un à l’autre qu’on envisage de réfléchir à un éventuel avenir en commun, en cessant de « regarder ailleurs ». Dès lors, les fiancés s’engagent à ne rompre leur engagement (qui n’est qu’une promesse de mariage, et encore, le terme promesse est fort, puisque c’est une promesse qui peut être rompue, reprise, disons plutôt un projet de mariage) que si une raison valable, un obstacle infranchissable, un désaccord profond venait à les séparer ; et pas seulement l’impression que peut-être, avec l’autre là-bas, ça serait mieux.

Les fiançailles sont donc l’officialisation d’un amour qui se pose la question du mariage et l’occasion de se dire et de dire à tous, familles et amis, que vous êtes attirés l'un par l'autre, que, raisonnablement, en apparence, rien ne vous empêche d'aller plus loin et que vous avez envie de cheminer, en vérité, en partageant vos histoires communes, vos projets, vos priorités.

Les fiançailles sont donc un temps de discernement, où les amoureux prennent le temps de vérifier qu’ils sont vraiment capables de passer toute leur vie ensemble, que cet engagement est possible et réaliste.

Le temps des fiançailles pour des amoureux, c'est se savoir appelés au mariage, mais pas encore de promesse définitive. Même fiancés, on doit pouvoir encore se dire non et changer d’avis si on constate que c’est nécessaire.

Au cours de ce temps de fiançailles, vous prendrez également le temps de suivre ensemble et avec d'autres couples, accompagnés par un prêtre ou diacre une session de préparation au mariage. Les thèmes fondamentaux qui y seront proposés, comme les “piliers du mariage“ permettront de se poser encore de bonnes questions. On dit que les faire-parts de mariage ne devraient être envoyés qu'à la fin de cette préparation.

 

La demande en mariage

La demande en mariage, elle, se situe en fait au moment de la célébration du mariage, à la mairie et/ou à l’Eglise, car c’est à ce moment là que les époux échangent leur consentement et leur promesse de fidélité pour toute leur vie. C’est cette promesse-ci qui ne peut être rompue, cette parole donnée qui ne peut être reprise. Ici se situe le véritable engagement, définitif, après avoir discerné qu’on pouvait et voulait passer sa vie avec l’autre.

Le mariage est un don total et mutuel des conjoints : « Je me donne à toi pour t’aimer fidèlement, tout au long de notre vie, et je te reçois comme époux. » Pour le meilleur, pour le pire, pour toujours. Aujourd’hui, si on se marie « pour toujours », la vie commune peut durer 50 ans ou plus…. C’est formidable si on s’aime, ça peut être catastrophique si on s’est trompé de conjoint...

Il faudra que vous ayez la volonté de demeurer dans l'amour toute une vie, et c'est souvent un véritable “travail“, heureusement souvent joyeux mais parfois, bien difficile !

Certaines personnes aiment à passer par l’étape de demande en mariage auprès du père de la fiancée (lorsque le fiancé vient demander la main de sa dulcinée). Cette étape romantique est une attention touchante envers les parents de la fiancée, où le fiancé reconnait l’autorité parentale de celle qui n’a pas encore « quitté son père et sa mère ». Cette étape n’a cependant rien d’obligatoire ni d’officielle et, même si la main a été accordée, le fiancé est libre de revenir sur sa décision !

Bonne route !