Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Mon copain n'est pas catholique et ne croit pas. Nous souhaitons cependant nous fiancer. Dans quelle paroisse trouverons-nous une préparation au mariage adaptée à notre couple ? Recevrons-nous le sacrement du mariage ?

Il semble que le fait que votre ami ne soit pas croyant soit accepté, réglé et qu'il n'y ait pas de questionnement en cours pour cela.
Pourtant cette différence de foi suscitera des difficultés dans votre futur couple, en particulier en ce qui concerne votre vie de foi et celle des enfants à venir. Y avez-vous bien réfléchi ?

Lisez à ce sujet les articles suivants :

Quand nos vies spirituelles ne marchent pas d'un même pas

Peut-on "imposer" un mariage à l'église ?

En ce qui concerne la préparation au mariage :

- soit vous envisagez simplement un mariage civil, et dans ces conditions, il n'est pas besoin de préparation au mariage (sauf dans certains cas où les mairies proposent une préparation humaine et responsable au mariage civil)

- soit, c'est le sacrement du mariage qui est demandé. Dans ce deuxième cas, il y a une préparation, qui est essentielle et la bénédiction envisagée est une célébration qui se déroule dans une église, avec un ministre ordonné et il y a sacrement du mariage ! Pour les non-pratiquants baptisés catholiques, qui souhaitent se marier devant Dieu, la bénédiction est habituelle et non pas une messe, mais le sacrement est quand même donné. L'Église, d'autre part, pour qu'un tel mariage soit valide, requiert une dispense expresse à demander à l'évêque du diocèse. (Voir Youcat, 268)

Si c’est ce que vous souhaitez, vous suivrez une préparation au mariage au sein de votre paroisse (ou d’une autre si vous avez plus d’affinités, connaissez le prêtre etc.) Sachez que votre cas est loin d'être exceptionnel, la plupart des couples qui demandent le mariage à l’Eglise vivent déjà ensemble et ne sont pas forcément pratiquants (sauf dans certaines paroisses très typées). Votre fiancé ne sera donc pas mal à l'aise. Évidemment, cela supposera de sa part une écoute bienveillante et une ouverture au dialogue et au partage. Lors du sacrement du mariage, il aura à s'engager à respecter parfaitement votre foi et à ne pas empêcher sa pratique.

Si l’on veut être tout à fait précis sur la plénitude du sacrement que vous allez recevoir, sachez cependant que lorsqu’un des époux n’est pas pratiquant ou n’a pas la foi, l’Eglise donne bien un sacrement de mariage et les époux sont liés par ce sacrement comme n’importe quel couple. Ce mariage a une validité ecclésiale selon le sens du mariage de l’Eglise (engagement d’alliance dans un don et amour indéfectible) … Il appartient déjà à l’ordre de la grâce. Il comporte déjà une « certaine » dimension sacramentelle en tant qu’il est annonce de l’alliance du Christ et de l’Eglise

Mais la réalisation sacramentelle ne se trouvera pleinement présente que dans un couple vivant, individuellement et en couple, de la Foi, en communion avec le Christ. C’est un peu comme si l’Eglise vous offrait un cadeau que vous ne déballeriez pas… ou comme si le Seigneur avait ouvert le robinet de la grâce, mais que vous n’aviez pas de récipient pour récupérer ce qu’il vous donne. Vous avez les mains ouvertes sous l’eau. Vos mains sont mouillées, mais vous ne recueillez pas la grâce qui vous est donnée pour en vivre.

En espérant que cette réponse vous aidera à avancer dans votre réflexion, nous vous souhaitons un bon cheminement et vous assurons de nos prières.

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !