Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

Les différences font partie de toute vie familiale. Elles sont problématiques à partir du moment où elles empêchent deux choses essentielles :
1° la définition d’un “projet commun”;
2° l’établissement de “moyens” concrets pour arriver à vivre le projet qu’on s’est fixé.  (Ce qu’on appelle “les règles familiales”)
Par exemple : Quel est le  projet commun de notre amour ?  Nous aimer toute la vie ? Si l’un pense oui, mais l’autre non, nous sommes là devant une différence inconciliable, incompatible.
Au niveau des moyens concrets. Si nous avons comme projet commun de nous aimer pour toujours, c’est déjà pas mal, mais ça va se traduire comment, dans les faits ? Par le mariage ? Une promesse privée ? Un acte devant notaire ?
Nous choisissons de nous marier. OK. Mais si nous sommes très différents au niveau des valeurs, par exemple, quelles sont celles que nous allons transmettre à nos enfants ? (problème typique et compliqué des conjoints de religion différente). Qu’en est-il de la fidélité ? Pour certains, elle n’est pas forcément évidente, même dans le mariage...
Si nous sommes d’accord sur les “grandes valeurs”, mais que nous sommes très différents au niveau social, quels sont les “codes sociaux” qui vont l’emporter ? (ex: dans la famille d’un des conjoints,  on se tient bien à table, on finit toujours ses légumes avant le dessert, on est toujours bien habillé, on est très poli ... Dans la famille de l’autre, on est plutôt cool, peu normatif, on mange comme on le sent, assez “nature” dans les contacts... Toutes ces différences peuvent s’arranger par l’écoute, le dialogue et le respect mutuel. Mais qui peuvent aussi être extrêmement agaçantes à la longue...
Donc, si les différences portent sur des questions essentielles, elles sont un risque réel et grave pour le couple. Si elles portent sur des choses plus accessoires, elles peuvent être “usantes” et seront donc traitées par une bonne communication, afin de trouver des “règles familiales” communes qui conviennent aux deux conjoints (souvent, on a tendance à croire que c’est MA manière de voir les choses qui est la bonne !!). Mais de toute façon, on n’y échappe pas : la différence commence par le fait qu’un couple est composé d’un homme et d’une femme, deux êtres profondément différents à tous points de vue ! C’est parce qu’on l’oublie que certains couples ont des crises graves !

Une chose est sure, en nous mariant, il faut être capable et prendre la décision de faire la différence entre ce que j’ai reçu (éducation, estime de moi…), ce à quoi je tiens personnellement (valeurs, projets personnel…), ce à quoi j’accepte de renoncer (sorties en célibataire, chasse, amitiés trop exclusives) et ce qui est vraiment un besoin, donc non négociable (pratique religieuse et transmission de la foi, fidélité et confiance dans mon conjoint…).

Vous pouvez lire également à ce sujet :

Je suis très amoureuse d'un garçon de culture et de religion différente, que dois-je faire ?

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !